Les Emplettes du Belzic

Auray : Rue du Belzic. Le marché des créateurs est bien né

La mise en place d’un marché des créateurs mensuel pendant la période estivale était un pari pour l’association des commerçants de la rue du Belzic. La première, hier après-midi, a répondu aux attentes.

  • Côté ambiance, un saxophoniste a animé l'après-midi.

« Il y a du passage, les gens s’arrêtent, discutent… et certains achètent. En tout cas, c’est très agréable, même s’il y a un peu de vent ». Sandrine Hurel, céramiste de Brec’h, a apprécié le premier marché des créateurs de la rue du Belzic. Seul bémol pour elle : « Il y a trop d’espace entre les créateurs ». Il est vrai que seuls dix s’étaient déplacés quand quinze étaient attendus. « D’un autre côté les gens voient mieux si on n’est pas les uns sur les autres », positive Karine Bouchama, qui fabrique des sacs à mains et à langer à Sainte-Anne- d’Auray. Elle aussi a apprécié une animation « qui permet de se faire connaître. Maintenant, il s’agit d’une première, il faut la laisser s’installer dans le temps avant d’en faire le bilan ».

Pas de concurrence

Les emplettes du BelzicVenue de beaucoup plus loin (Caudan), la céramiste Isabelle Geffroy reviendra en juin et en août mais pas en juillet en raison d’un autre engagement. « Pour les gens, ça permet un contact direct avec les créateurs, et ça permet aussi de dynamiser les autres commerces. On peut d’ailleurs saluer les commerçants de la rue, car ce n’est pas toujours évident de faire venir de la concurrence devant sa boutique. Et pourtant, plus la rue est dynamique, mieux c’est pour tout le monde ». Dans sa boutique à l’enseigne de French cocottes, Annaïck Trolez ne dit pas autre chose. « On a eu du monde et je ne pense pas que ce soit l’effet week-end, étant donné que les vacanciers sont partis ». La concurrence ? « On ne voit pas les choses comme cela ». Il faut dire qu’au sein de l’association des commerçants, « on s’est mis d’accord pour sélectionner les créateurs ». Et si certains vendent bien des bijoux ou des vêtements comme Annaïck, « ils ne sont pas sur le même créneau ». À l’avenir, la commerçante aimerait aussi que les créateurs soient rejoints par des producteurs (miel, fraises, huîtres etc.). Côté ambiance, un musicien de rue a joué du saxo hier après-midi. D’autres animations musicales pourraient accompagner les prochains marchés.

Pratique Les prochaines « emplettes du Belzic » auront lieu les 22 juin, 20 juillet et 17 août 2013 

Source : Le Télégramme

Les commentaires sont fermés.